Saint-Jean Bien-Être

Saint-Jean Bien-Être

Grande marche de Dhuizon le 15 mars 2024

Grande marche de Dhuizon le 15 mars 2024

Quinze mars, c’est le temps des giboulées. Le printemps arrive la semaine prochaine, mais rien n’arrête le pèlerin et surtout pas les petites pluies fines. Nous sommes vingt-et-un à nous donner rendez-vous pour cette marche à Dhuizon, jolie petite bourgade de Sologne.

Certes nous avons eu une dizaine de minutes de pluie fine, mais nous n’en resterons pas sur ce petit moment de rafraîchissement de notre teint palot de citadins. Car… les routes forestières sont parfois encombrées de mares boueuses, mais il y a surtout de beaux chemins bien sablonneux, avec une végétation bien encore endormie. Tout le monde est en forme et le train est soutenu. Au huitième kilomètre, grand moment de découverte du « carrefour du Roi de Pologne Stanislas », qui a sa maison forestière mais aussi sa « route forestière du Roi de Pologne ». Pour les amateurs j’ai fait une recherche à l’aide de l’intelligence artificielle sur le lien entre la Pologne et Dhuizon (voir le document en annexe). Je vous laisse le soin de le découvrir. Fascinant !

Dans cette contrée, il y a beaucoup d’étangs avec des couleurs d’hiver, et aussi, dans nos périples, des moments insolites, y compris avec notre coach qui nous a fait une démonstration sur un ponton un peu mouillé. Toujours aussi fort ! Allons à la pêche au têtard ; avec une capture réussie, le stade de la métamorphose nous permet d’observer les petites pattes de la future grenouille.

Passage par Neuvy avec ses deux activités industrielles au cœur de la Sologne :

Scierie Gaudelas, spécialisée dans le chêne depuis 1920, qui a participé au sciage des chênes pour les poutres de la reconstruction de Notre Dame de Paris. Des hectares de bois à sécher sous la forme de planches pour un séchage sur 10 à 12 ans.

Transports et stockage de voitures SATAS. Sur 10 hectares et 3000 emplacements, cette société stocke, pour des entreprises de location et autres, des véhicules automobiles ou utilitaires. Avec ses 191 camions de plateforme routiers (11 véhicules maxi par camion) cette entreprise véhicule à travers toute la France des voitures entre les usines et les concessionnaires (272 000 véhicules livrés par an).

Après ce petit contour de Neuvy, retour vers Dhuizon avec le passage vers la maison forestière de « La Bichetière » (Dans le passé, le terme bichet ou bichetière  était utilisé comme mesure pour les grains. Sa capacité variait entre 11 et 27 kg selon les régions).

Arrivée à Dhuizon à 12 h 45, après dix-neuf kilomètres très sympathiques, une ambiance de grande camaraderie, une pause géante et une bonne humeur de marcheurs.

Merci à nos aimables et souriants organisateurs, le doigt sur la carte et le nez au vent. Le texte est de Dominique Chevalier, les photos d’Alain Charderon et Dominique Chevalier. Les acteurs étaient au nombre de vingt-et-un. La mise en scène était de météo France et nous lui disons merci de nous avoir épargnés.

Voir les photos.

Prochain spectacle : Vendredi 12 avril 7 h 15 Parking de Montission.

Pour achever nos connaissances locales, deux liens vers Gaudelas et Satas :

https://www.transports-satas.fr/notre-societe/notre-histoire/

https://www.gaudelas.com/

Annexe

Question posée à l’intelligence artificielle de Microsoft. Il faut bien vivre avec son temps !

Question : Quel est le lien entre la Pologne et Dhuizon ?

Réponse de Copilot (intelligence artificielle de Microsoft)

Le lien entre la Pologne et Dhuizon remonte à une époque fascinante de l’histoire. Bien que Dhuizon soit situé en France, son nom est lié à la royauté polonaise. Voici comment cela s’est produit :

1. Le roi de Pologne :

◦ Au XVIIIe siècle, la Pologne était un pays puissant et influent en Europe. Le roi Stanislas Leszczyński, qui était également le beau-père du roi Louis XV de France, a joué un rôle clé dans cette histoire.

◦ Stanislas Leszczyński a été déposé du trône polonais, mais il a été gracieusement accueilli en France par Louis XV. En remerciement, Louis XV lui a offert le duché de Lorraine. C’est ainsi que Stanislas est devenu le duc de Lorraine et de Bar.

2. La Forêt de Dhuizon :

◦ Stanislas Leszczyński était un amoureux de la nature et des forêts. Il a décidé de créer une route forestière reliant la forêt de Chambord à la forêt de Russy.

◦ Cette route, qui passait par Dhuizon, a été surnommée la route forestière du roi de Pologne en son honneur. Elle permettait de relier les deux forêts et de profiter de la beauté de la Sologne.

3. L’héritage :

Aujourd’hui, cette route existe toujours, bien que son nom officiel soit simplement la route forestière de Dhuizon. Elle traverse les bois, les champs et les villages, rappelant l’époque où un roi polonais a laissé son empreinte dans cette région.

En résumé, la route forestière du roi de Pologne, à Dhuizon, est un témoignage de l’amitié entre deux rois et de l’amour de Stanislas Leszczyński pour la nature.

Partager cette page ...
Retour en haut