Saint-Jean Bien-Être

Saint-Jean Bien-Être

Grande marche du 13 octobre 2023 à Cerdon

Grande marche du 13 octobre 2023 à Cerdon

C’est à Cerdon-du-Loiret qu’a lieu la grande marche du vendredi 13 octobre 2023. Nous sommes trente-sept à prendre le départ de cette première sortie d’automne. Dès notre arrivée sous le soleil levant, nous admirons le village typiquement solognot qui nous accueille aujourd’hui. Nombreuses sont les maisons en brique et afin de souligner leur appartenance à ce pays de chasse qu’est la Sologne, certains Cerdonnais n’ont pas hésité à peindre sur leurs volets blancs canards et sangliers. Mais très vite, nous quittons le village, bien qu’il soit très pittoresque car, ce qui nous intéresse, nous, marcheurs, c’est bien sûr la forêt.
Première rencontre matinale : un responsable du club de marche de Cerdon qui nous donne quelques informations sur les activités de son club et qui porte au pieds des chaussures ou chaussons très originaux, comme vous pourrez le voir sur les photos.
Pendant plusieurs heures nous cheminons d’un pas alerte au milieu des chênes et des châtaigniers, nous écrasons joyeusement bogues, châtaignes et glands qui crissent sous nos chaussures, il ne faut pas se leurrer, l’automne est bien là, le sol est déjà jonché de feuilles mortes, les fougères commencent à jaunir et les champignons, malgré la sécheresse de ces dernières semaines, répondent présents à l’appel, pour le plus grand bonheur des plus gourmands d’entre nous.
Mais voici qu’une nouvelle rencontre insolite nous surprend : un petit nounours en peluche logé dans une antique boîte à lettres accrochée à un tronc, qui porte une inscription un peu absconse : « le petit ours a été posé en 1985 environ lors de la randonnée de la gym…. » Comprenne qui pourra !
De très belles propriétés jalonnent notre itinéraire, ce sont quelquefois d’anciennes fermes reconverties, elles ont pour nom la Boulaye, la Creuze, les Guérets et bien d’autres encore et c’est dans une atmosphère de sérénité, de calme et de convivialité que nous parcourons les dix-huit kilomètres qui sont à notre programme aujourd’hui.
Et comme nos adhérents sont gens de savoir-vivre, et même de « savoir bien vivre », ils terminent la journée par un savoureux repas au restaurant, d’où ils ressortent tous ravis ; ils ne savaient pas que, pendant la parenthèse enchantée qu’ils viennent de vivre, un prof se faisait assassiner à Arras……

Texte de Françoise Giffaut
Photos d’Alain Charderon et Françoise Giffaut

Partager cette page ...
Retour en haut