Saint-Jean Bien-Être

Saint-Jean Bien-Être

Grande marche du vendredi 17 mars 2023 à Châteaudun

Les intempéries de la semaine dernière nous ont contraints à reporter la grande marche du mois de mars, prévue initialement le 10, aussi sont-ce vingt-cinq randonneurs frustrés et piaffant d’impatience qui se rassemblent ce vendredi 17 mars au matin au cœur de la ville de Châteaudun . Enfin, quand je dis « randonneurs », on pourrait peut-être dire « randonneuses », car la gent féminine est nettement la plus représentée.
Aujourd’hui, nos responsables ont décidé de joindre culture et effort physique, et nous commençons donc par admirer la très ancienne église romane de la Madeleine dont la construction a débuté au XIIème siècle, puis nous poursuivons notre périple par de vieilles rues bordées d’antiques maisons à pans de bois édifiées au du Moyen-Âge, comme la maison Louis Esnaut ou celle de la Vierge, nous admirons aussi de belles demeures datant de la Renaissance , et nous débouchons sur un vaste jardin suspendu d’où nous jouissons d’une vue indescriptible sur la vallée du Loir.
La ville étant bâtie sur un éperon rocheux, il s’agit maintenant de descendre en empruntant un escalier quelque peu vertigineux. Mais nous voici tout près de la rivière, nous traversons, accueillis par les vociférations d’une oie qui cacarde rageusement, semble-t-il. Et là, sous le soleil matinal, car, oui, il y a du soleil, nous longeons le Loir qui nous offre des points de vue d’un pittoresque à couper le souffle.
Mais maintenant, les choses prennent un tour moins drôle, il faut remonter, dur dur le dénivelé pour les gens d’un plat pays que nous sommes. Heureusement, nous arrivons sur une aire de loisirs très bien aménagée, où nous nous octroyons une petite pause casse-croûte bien méritée, et bien copieuse aussi, chacun ayant à cœur d’apporter quelques petites gâteries que nous partageons allègrement.
Puis nous repartons à travers la campagne et là, surprise, nous croyions tous que la Beauce (car Châteaudun est située aux confins de la Beauce et du Perche) était uniquement le royaume de la betterave et du blé, mais que nenni !, nous croisons de nombreux moutons, accompagnés parfois de tout petits agneaux, des chèvres, des chevaux et pas mal de poules qui s’ébattent en liberté dans de vastes enclos.
De temps à autre, au hasard de nos chemins, nous apercevons le château, superbe, qui nous toise du haut de son promontoire et qui semble nous narguer : vous vous croyez presque arrivés ? Point du tout….. vous n’en approchez point, il vous reste plusieurs kilomètres à faire, et surtout encore une belle grimpette.
Enfin, nous voici dans le quartier Saint-Jean, nous y visitons rapidement l’église Saint-Jean de la Chaîne qui abrite entre autres une très belle statue de saint Jean l’Evangéliste et il semble alors que tous les espoirs soient permis : encore un effort, et une petite côte, et nous retrouvons nos voitures après avoir parcouru presque dix-huit kilomètres, épuisés mais ravis.
Merci à nos gentils organisateurs de nous avoir concocté ce charmant programme avec toujours autant de savoir-faire et de compétence.

Prochain rendez-vous le vendredi 21 avril

N.B. : exceptionnellement, la grande marche d’avril aura lieu le troisième vendredi du mois et non le deuxième.
Rendez-vous à 7 heures 15 à Montission

Texte de Françoise Giffaut
Photos d’Alain Charderon, Jean-Claude Hernandez et Françoise Giffaut

Partager cette page ...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut