Saint-Jean Bien-Être

Saint-Jean Bien-Être

Journée des marcheurs à Chaon, 3 avril 2014

C’est jeudi dernier 3 avril qu’a eu lieu la désormais traditionnelle « journée des marcheurs ». Nous étions une centaine d’adhérents à participer à cette sortie toujours très appréciée.
Cette année, c’est le village solognot de Chaon qui a été retenu. Dès neuf heures, nous quittons le parking de la Maison du Braconnage pour deux heures de marche à travers les bois environnants. Même si le soleil se montre discret, la température est très douce et c’est avec beaucoup de plaisir que nous cheminons, chacun à son rythme, et nous pouvons apprécier l’éveil printanier de la nature, le chant des oiseaux et les nombreux étangs qui ponctuent notre itinéraire. Au bout d’une heure, nous parvenons à la propriété des Hiretaignes, et là, nous tombons en admiration devant le suberbe manoir qui s’offre à notre vue et surtout devant les dépendances immenses et parfaitement entretenues.
Puis, c’est le retour vers Chaon et le pique-nique dans la salle du foyer rural mis gracieusement à notre disposition. Là, c’est l’ambiance des grands jours et le règne de la bonne humeur et de la convivialité, même à la fin du repas quand il s’agit de faire le ménage !
Ensuite nous nous offrons une petite promenade digestive dans le village ; les plus chanceux d’entre nous entrent dans l’avant-cour du château de Chaon et le propriétaire, que cette intrusion a fait sortir de sa tanière, leur explique fort obligeamment et avec beaucoup d’amabilité l’histoire du monument dont il a hérité ainsi que certaines particularités architecturales.
Mais le temps presse, car nous avons rendez-vous à 14 heures 30 à la Maison du Braconnage pour la visite. Là, pendant deux heures, avec un abondant matériel à l’appui, on nous explique de manière très documentée les origines du braconnage, les méthodes employées et les moyens de répression utilisés au cours des siècles. A l’extérieur, ceux qui n’ont pas peur de se salir peuvent visiter un cul-de-loup, qui était l’habitation traditionnelle des charbonniers quand ils travaillaient dans la forêt.
Puis l’heure du retour sonne, chacun regagne ses foyers avec le sentiment d’avoir passé une excellente journée. Merci aux organisateurs !
Texte de Françoise Giffaut.
Photos d’Annick Foucher, Michel Jourdin et Françoise Giffaut.

Partager cette page ...
Retour en haut