Saint-Jean Bien-Être

Saint-Jean Bien-Être

Journée des marcheurs du 6 avril 2023 à Millançay

Ce jeudi 6 avril, c’est le grand jour : la Journée des Marcheurs 2023 ! Dès l’aube (car nous nous sommes levés très tôt) nous scrutons le ciel avec anxiété, car l’année dernière, il ne nous a pas fait de cadeau : il a plu quasiment toute la journée.
Aujourd’hui, les choses s’annoncent plutôt bien et nous sommes cent dix-sept randonneurs à nous rassembler sur le parking de la salle des fêtes de Millançay pour prendre le départ d’une balade d’une dizaine de kilomètres (pour les plus courageux). Là, nous sommes en pleine Sologne et c’est sur un large chemin bordé de pins, de bouleaux et de chênes que nous progressons, chacun à son rythme, bercés par le gazouillis des oiseaux et par le chant lancinant du coucou (nous devrions être riches à la fin de l’année). De chaque côté s’étendent de vastes propriétés privées entourant de superbes maisons, telles la Boulonnière ou encore la Bourdinière……
Mais c’est bien beau tout ça, nous avons quitté notre lit dès potron-minet, et beaucoup commencent à avoir un petit creux ; alors, après avoir marché deux heures, nous reprenons les voitures pour gagner Romorantin où nous devons pique-niquer, enfin je crois que le mot pique-niquer n’est pas tout à fait juste, je vais plutôt dire  » festoyer » vu la quantité de bons petits plats qui s’accumulent sur les tables, chacun ayant eu à cœur de gâter ses commensaux. L’ambiance devient vite très animée, très joyeuse, très festive, surtout après que nous avons savouré le kir au Vouvray offert par Saint-Jean Bien-Être.
Rappelons-nous cependant que nous ne sommes pas là seulement pour faire la fête, des choses sérieuses nous attendent. Nous nous rendons, à travers le magnifique parc Ferdinand Buisson peuplé d’arbres centenaires et d’un somptueux magnolia en pleine floraison, sur les bords de la Sauldre où nous attend la visite de deux musées. Il y a d’abord le musée de Sologne, situé au cœur des quartiers anciens de la ville et installé dans trois anciens moulins. Y sont présentés la Sologne, avec la vie quotidienne de ses habitants au XIXème siècle et avec l’évolution de l’habitat paysan, ainsi que l’économie rurale traditionnelle et , bien sûr, la chasse et le braconnage. C’est avec intérêt que nous examinons les vitrines, témoignages d’une époque révolue, avec l’évocation de métiers qui n’existent plus, comme le sabotier par exemple, avec la présentation d’objets qui fleurent bon la nostalgie, contentons-nous de citer les coiffes, les coffres de mariage, un globe de mariage…..
Deuxième visite, celle de l’espace Matra. En 1964, Matra s’installe à Romorantin et y fabrique de prestigieuses automobiles comme la 530, la Bagheeraa, la Marena, la (ou le) Rancho, l’Espace. En 2003, l’usine ferme et quelques années plus tard s’ouvre , sur plus de 3000 m2, le musée actuel où nous restons béats d’admiration ou d’étonnement devant de superbes véhicules anglais comme l’Aston Martin, la Jaguar ou encore la Rolls Royce qui font actuellement l’objet d’une exposition et qui font évidemment rêver. Il y a aussi de nombreuses voitures de course comme la MS80 devant laquelle s’émerveillent les messieurs mais devant laquelle les dames se demandent où on peut bien caser les bagages et les enfants dans un pareil engin. Et chacun de s’étonner devant divers prototypes, quelquefois en bois ou en plâtre.
La visite de ce musée est vraiment passionnante et chacun en ressort ravi et comblé.
Mais la journée touche à sa fin, d’ailleurs beaucoup ne cachent pas leur fatigue, il est temps de regagner ses pénates, mais il est sûr que chacun gardera de cette sortie un souvenir très agréable, tant en ce qui concerne les activités proposées qu’ au niveau de la bonne humeur, de la convivialité et de l’esprit de camaraderie qui ont régné et qui sont depuis toujours la marque de Saint-Jean Bien-Être .

Merci à tous ceux qui ont œuvré pour la réussite de cette journée : Roger Gobion, au remarquable esprit d’organisation et qui ne craint jamais sa peine, Alain Charderon, magistral organisateur de l’itinéraire de la randonnée, Jean-Pierre Guyot, notre marqueur préféré, Sylvie Portheault, Rémy Deparday et quelques autres encore…..

Texte de Françoise Giffaut
Photos d’Alain Boulanger, Alain Charderon, Daniel Corjon et Françoise Giffaut

Le mot de Roger Gobion, le vice-président de Saint-Jean Bien-Être
chargé des sports de plein air

Bonjour à tous et à toutes.
Pour le six avril, la commission Marche a fait le bon choix de la destination, mais, je l’avoue, ce fut difficile à organiser.
Les messages reçus nous touchent énormément. Je tiens à remercier les personnes de notre commission qui ont œuvré pour élaborer le programme et les adhérents qui nous ont aidés. La météo était bonne également pour la réussite de cette journée.

Cordialement.
Roger Gobion

Partager cette page ...
Retour en haut