Saint-Jean Bien-Être

Saint-Jean Bien-Être

La Roche-Guyon et Giverny, 24 août 2023

La Roche-Guyon et Giverny, 24 août 2023

Jeudi 24 août, nous sommes 48 à partir dès 6h30 « Sur les traces de Claude Monet » à Giverny dans l’Eure en région Normandie, toutes et tous motivés, enthousiasmés par ce que nous annonce le programme de la journée.
2 h 30 de route et nous voilà le long de la Seine en aval de Paris, rive droite. Nous longeons sur plusieurs kilomètres un site étonnant de falaises de calcaire blanches où ont été creusés autrefois des habitats troglodytiques.
Cet itinéraire nous mène à La Roche-Guyon classé parmi les plus beaux villages de France. Il est 10 h. Le château imposant, dominant la Seine, adossé aux falaises de calcaire, avec son donjon médiéval au sommet du coteau, ouvre ses portes. Notre guide nous annonce que nous allons faire un voyage dans le temps (10 siècles d’histoire !) qui commence au Moyen-Âge. Cela se confirme au fur et à mesure de la visite. Cette ancienne forteresse s’est métamorphosée au fil des siècles. Élargie, embellie à de nombreuses reprises, elle est devenue une élégante demeure au XVIIIe siècle où étaient reçus philosophes, hommes de lettres, savants… Elle appartient à la famille La Rochefoucauld.
Fin de cette belle visite. 11h45, nous partons à un quart d’heure de route, où nous attendent de gros nuages. Ils ont eu la bonne idée de patienter… A peine étions-nous installés au restaurant Les Nymphéas, l’orage annoncé éclate. Pluie diluvienne, coups de tonnerre. Cela n’entache pas notre bonne humeur et le plaisir de partager le repas servi avec une efficacité remarquable. Juste une pensée « humide » pour les nombreux visiteurs des jardins situés à 2 mn. Qu’en sera-t-il pour nous quand nous irons chez Claude Monet ? Sortie du restaurant, ciel gris, pas de pluie ouf.
14h, nous entrons chez Claude Monet, dans des lieux où le peintre est présent à chaque instant. Divisés en deux parties, les jardins ne sont qu’émerveillement : le jardin de fleurs devant la maison avec une profusion de fleurs, arbustes, haies, allées… De cette architecture végétale, où aucun bout de terre n’apparaît, ressortent harmonie et beauté; un jardin riche en perspectives, en symétries et en couleurs qu’aimait contempler Monet.
Pour le jardin d’eau, Monet s’est inspiré d’estampes japonaises dont il était un fervent collectionneur. Tout n’est que magie, nos yeux sont littéralement « happés » par cette exubérance forestière (les bambous bien présents) qui se reflète dans le fameux bassin aux nymphéas.

Aux bons soins de 15 jardiniers, cela constitue un monde clos, isolé de la campagne environnante, un monde hors du temps mais bien vivant parce qu’il change en permanence au fil des floraisons. Les nymphéas fleuris, aux couleurs tendres, sont d’une beauté à couper le souffle.
Les jardins étaient source d’inspiration pour le peintre qui les a pensés pour pouvoir les mettre sur toile.
La vaste demeure où Monet logeait sa grande famille est remarquable par l’impressionnante exposition de ses tableaux, les originaux sont dans des musées.
Fin d’une visite vraiment inoubliable, avec une guide qui a su nous mener à l’essentiel : s’imprégner de l’inspiration de cet impressionniste convaincu et constant, le peintre de la couleur et du plein air.
Dernière étape : goûter sous les pommiers. Nous sommes au Verger de Giverny. Une belle ferme accueillante qui a diverses activités : céréalière, huilerie… C’est la partie cidricole qui nous intéresse, avec un verger de pommes à cidre (toutes les pommes ne peuvent pas donner du cidre) de 4 000 arbres…. Des explications passionnantes sur le fonctionnement de la cidrerie, vidéo et commentaires faits par le producteur. Le ramassage mécanisé des pommes est particulièrement spectaculaire. La dégustation des produits réalisés de façon artisanale est accompagnée d’excellents macarons. Une pause « gustative » bien choisie et appréciée.
Arrivée à Saint-Jean-le-Blanc sous le soleil à 20h30 pour 20h45. Le timing de la journée est parfait.

Une belle journée réussie, bien sympathique et conviviale comme nous les aimons avec un programme riche tant au niveau patrimoine que culturel, qui a été apprécié par tous. 

Texte de Dominique Serrano.

Photos d’Alain Boulanger :
château de La Roche-Guyon
maison et jardin Claude Monet à Giverny

Partager cette page ...
Retour en haut