Saint-Jean Bien-Être

Saint-Jean Bien-Être

Voyage en Sardaigne du 1er au 8 septembre 2023

Voyage en Sardaigne du 1er au 8 septembre 2023

Ci-dessous 2 descriptifs de ce séjour au club Lookéa Sporting Sardinia rédigés par Christine LESIEUR et Christophe HOULBERT que nous remercions.
Voir les photos de Maryvonne BITARELLE et Paulette LAMBOUR.
Photos d’Alain BOULANGER :

La SARDAIGNE, une bien jolie île entre le ciel bleu et l’eau turquoise, nous a accueillis pour un séjour très ensoleillé parfois venteux (contrairement à ceux qui étaient restés à Saint-Jean-Le-Blanc) nous permettant de bien supporter les fortes chaleurs….
Nous avons pris possession de nos clés assez « rapidement » pour certains, d’autres ont dû attendre au bar que le ménage soit fait dans leurs chambres. Il est vrai que nous sommes arrivés tôt. Il était tout juste 10 heures.
Après que nous nous soyons restaurés en terrasse, nous, nous nous sommes rendus en fin d’après-midi à la réunion d’informations du village afin de prendre connaissance de son fonctionnement puis il nous a été présenté les excursions qu’il était possible de faire pour nous permettre d’aller à la découverte de cette île aux paysages époustouflants jalousement préservée par les SARDES.
Ainsi, certains ont pu admirer les magnifiques côtes par bateau, se rendre à l’île de La MADDALENA sa voisine ou bien grimper dans les ruelles d’un petit village nommé BARONIA ou encore « plonger » dans la SARDAIGNE PROFONDE plus loin dans les terres. Enfin, quelques-uns, sans doute plus aventuriers ou plus curieux de découvrir ont tenté avec beaucoup de bonheur et de frissons l’aventure d’un circuit en 4X4.
D’autres, peut-être plus casaniers ou souhaitant tout simplement se reposer ont pu en toute tranquillité farnienter sur des transats au bord des 2 piscines proposées ou à l’ombre face à la mer ou se balader et se rendre sur la magnifique plage de sable très facilement accessible d’OTTIOLU, très joli village qui abrite une superbe marina où il fait bon flâner.
En fréquentant cette plage, nous avons pu côtoyer les Sardes et leurs enfants venus profiter de la mer avant la rentrée scolaire.
Pour conclure, je tiens à préciser que j’ai passé un agréable séjour qui m’a, aussi, permis de faire au sein de l’Association des connaissances fort sympathiques.
Christine LESIEUR

L’heure du rendez-vous a Montission a été avancée à 2h30 ! Du coup, on se couche tôt ou pas du tout ? les avis divergent mais les 55 participants sont à l’heure pour un décollage prévu à Charles De Gaulle à 7h, direction Olbia au Nord-Est de la Sardaigne.
Petite anicroche en arrivant à l’aéroport, un voyageur a oublié sa carte d’identité ! L’expérience opère, notre Président remue ciel et terre pour assurer le retour à domicile du couple ainsi que le transport Saint-Jean-le-Blanc – Olbia le lendemain, bravo ! Oui mais on avait dit embarquement porte 14, pas 4 !!! Quand la malchance s’en mêle…
Nous continuons l’aventure à 53, arrivée à Budoni au club Lookea sporting vers 10h; le restaurant est fermé, donc on fera l’impasse sur le petit déjeuner de ce matin, pas de soucis, on s’était promis de ne pas faire d’excès cette semaine !
Nous sommes accueillis par une équipe d’animation dynamique aussi jeune que sympathique. ils assureront leur mission du matin au soir toujours souriants et de bonne humeur.
Le site est imposant et bucolique, 196 bungalows climatisés sont disséminés sur tout le parc, une belle piscine sépare le bar du restaurant, une autre dans un endroit paisible, 25m de côté, parfait pour les plus sportifs qui y feront des « longueurs » ou largeurs selon l’humeur ! …
La mer est à 3 minutes à pied, le superbe port de plaisance d’Ottiolu à 10 minutes, très agréable de jour comme en nocturne, une très belle plage de sable fin blanc le jouxte, l’eau y est d’une limpidité telle qu’on serait tenté de la boire.
Un large choix d’excursions nous est proposé, de la Sardaigne profonde à Bonifacio en Corse, en passant par la Costa Smeralda, l’archipel Maddalena et la visite de Porto Cervo que l’on pourrait qualifier de « Saint-Tropez Italien » ou « Petit Paris » pour les autochtones, doté de magnifiques hôtels classés au top 10 mondial.
Petite île aux paysages grandioses !
Si le nord vit essentiellement du tourisme, voire de luxe, au sud, moins montagneux, on y exploite les terres, notamment l’agriculture et l’élevage. Très gros exportateurs de fromages de brebis, que l’on a pu goûter ainsi que sa viande. On y croise donc des troupeaux ovins et caprins.
Ah oui, à propos de troupeaux, humains ceux-là, qui fréquentent le bar :
Nouveauté chez Lookea ou expérience (à ne pas reconduire) ?
A l’heure de l’apéro, une file d’attente de 25m devant l’unique barman aussi accueillant que les chaises en plastique qui tiennent lieu de sofas auxquels nous étions habitués, on vous y sert à volonté, entre autres, de pseudos spritz dans des gobelets en plastique…
La crise covid est vraisemblablement passée par là !
Du coup le choix a sans doute été de mettre l’accent sur le restaurant, entièrement rénové et doté d’une imposante brigade de serveurs et cuisiniers, à la tête de laquelle un chef cuisto que j’aurais aimé croiser, afin de le féliciter pour les cuissons et assaisonnements de la grande variété d’entrées et plats proposés.
Juste deux petits bémols, si l’on peut considérer la Sardaigne comme le deuxième pays spécialiste du pain d’après la visite du musée de Nuoro où y est exposée une collection impressionnante de différentes œuvres boulangères tenant lieu de symboles autant religieux que païens relatant un véritable savoir-faire ancestral, nous nous sommes contentés de petites miches de vulgaire pain blanc insipide ! De plus, le café n’est pas servi au restaurant mais… au fameux bar …
Jour 8, retour à Saint-Jean-le-Blanc, décollage 17h40, arrivée à Montission vers 23h et une température similaire à celle de Sardaigne, l’acclimatation sera aisée.
Donc on fera l’impasse sur le dîner de ce soir, pas de soucis, on s’était promis …
A bientôt pour une nouvelle découverte.
Christophe HOULBERT
Fidèle participant depuis de longues années aux séjours organisés en septembre par SAINT-JEAN BIEN-ÊTRE.

Partager cette page ...
Retour en haut